Le marais endormis

 

Plus de gazouillis dans les buissons,
Plus de vols gracieux dans le ciel,
L'hiver est arrivé et avec lui,
Le vent, les gros nuages et la pluie.
Aussi tous les oiseaux frileux se cachent
Sous les ramures dénudées,
Les feuilles volent en tourbillonnant,
Emmenant plus loin leurs couleurs d'automne,
Le soleil joue à cache cache avec les nuages                  
Plus pâle, il ne réchauffe pas
Les grandes étendues de marais
Ou stagne un brouillard permanent
Quelquefois, une cigogne ou un héron passe:
Vol silencieux au dessus des roseaux

 

 

Même les grenouilles sont muettes!
Enfouie dans la vase, elles attendent le soleil
C'est le temps du sommeil
Le temps du repos de la nature
Mais, dès le retour des beaux jours
Tout revivra et notre marais retrouvera
Le chant des oiseaux, les gazouillis dans les buissons
Et le vert lumineux des prairies
Avec le soleil se reflétant
Sur les étendues d'eaux fumantes.

 

Françoise Lecomte