au cœur de la Normandie

  Les Marais de la Dives en Basse-Normandie Agrandir la carte des Marais de la Dives  
Légendes de la carte

Au pied de l'escarpement du Pays d'Auge, les Marais de la Dives s'étendent sur une grande surface (plus de 10 000 ha), offrant un paysage singulier où alternent  "îles" et étendues inondables.

     . L'intérêt économique des Marais est né de la présence d'une ressource fourragère saisonnière rendue possible par la disponibilité en eau (nappe phréatique superficielle alimentée par les eaux d'inondation hivernales).

    . L'intérêt écologique des Marais réside dans le fait qu'ils constituent une zone d'accueil pour l'hivernage de l'avifaune, et une zone de nidification pour plusieurs espèces d'intérêt patrimonial. C'est aussi un lieu de vie pour une multitudes d'espèces d'insectes dont le cycle de vie dépend de la présence de l'eau.

Les Marais sont classés zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique de type II (ZNIEFF de type II), c'est-à-dire, vaste ensemble naturel riche qui offre des potentialités biologiques importantes. Elle comprend 3 zones de type I (ZNIEFF de type I) de superficie plus réduite (voir carte ci-dessus), qui abritent au moins une espèce et/ou un habitat rares ou menacés, d'intérêt aussi bien local que régional, national ou communautaire (source : DIREN).

Mais ces paysages à l'origine très ouverts, se ferment progressivement  au fur et à mesure des plantations de peupliers ; et les constructions sauvages, la disparition des pâtures, la pollution des eaux et des sols sont autant de menaces qui pèsent sur les Marais...